Aller au contenu

#REUSE : COMMENT VEOLIA LUTTE CONTRE LA SÉCHERESSE

 

Les changements climatiques affectent énormément le cycle de l’eau. Les canicules, les sécheresses sont des exemples de phénomènes qui affectent les sols et les rendent incapables d’absorber l’eau. Ainsi, certaines régions de France sont en train de faire face au manque d’eau. Un rapport du GIEC a également annoncé que dans les années à venir, plus d’un tiers de la population d’Europe du Sud manquerait d’eau.

REUSE : L’action face à l’urgence

Veolia a mis au point le projet REUSE, qui consiste à traiter et réutiliser les eaux usées. Des expérimentations à l’étranger témoignent de la faisabilité du projet : l’usine de Qingdao de Nestlé, en Chine, l’arrosage urbain de Palm Springs, aux Etats-Unis, l’eau d’Abu Dhabi recyclée pour l'agriculture, aux EAU. Pour Estelle Brachlianoff, Directrice Générale du Groupe Veolia, ce sont des exemples à suivre : « Pour faire face au stress hydrique, nous devons nous inspirer des alternatives déployées à l'étranger. »

La France ne recycle que 0,2% de ses eaux usées. Veolia prévoit ainsi d’équiper une centaine de ses stations d’épuration de dispositifs permettant le recyclage des eaux usées.  Pour Pierre Ribaute, Directeur Général Eau chez Veolia France, c’est « une solution vertueuse qui protège l’environnement, à la fois parce qu’elle restitue au milieu naturel une eau d’une très grande qualité, et parce que ce modèle d’économie circulaire renforce l’autonomie des territoires en matière d’eau, en leur donnant accès à une ressource renouvelable et locale. »

Pour savoir plus, cliquez ici et également sur ce lien.

Partager sur